Indomptée de Glennon Doyle

Dernière mise à jour : sept. 30


Je l'aime gros comme ça : 💚💚💚💚💚💚

Ambiance : Témoignage philosophique et humaniste


Pour qui : Toutes les femmes et les hommes qui rêvent de vivre leur vie pleinement.


Difficulté de lecture : 🧠🧠 (Texte très aéré et petits chapitres) ≈ 300 pages


En un seul mot : Ouah


En plusieurs mots : Vraiment Ouah


Plus sérieusement : Je l'ai savouré petit chapitre par petit chapitre tellement je ne voulais pas le finir un jour. Bon :


- Au bout de deux mois à relire les chapitres du début parce que je ne voulais pas arriver à la fin.


- À harceler mes copines et ma famille d'extraits du texte que je trouvais magnifique.


- Et jusqu'à organiser des sessions lecture à voix haute avec des inconnus woofeurs rencontrés chez une amie.


Je l'ai terminé 😭. Je l'aime tellement que je commence déjà à le relire par petit passage et je compte bien vous en faire profiter plutôt que d'en parler ! Pour la petite anecdote : j'ai vraiment passé une fin d'année 2020 M******* t un début d'année 2021 encore plus M******* et ce livre m'a permis de me focaliser sur l'essentiel et de ne pas sombrer. L'essentiel : rester nous-même et vivre pleinement malgré et peut-être même grâce aux difficultés. Enjoy.


Mes multiples passages préférés :


Page 119 : Chapitre : Erika


Passages lu par moi (avec quelques butées mais ça rajoute du charme ^^). Clique sur le bouton vert si tu veux écouter certains chapitres.




Et un passage bonus :


P 161 : Extrait tiré du chapitre : "Poèmes"


"Chase et Tish (enfants de l'auteure) ont tous deux décidé de se retirer des réseaux sociaux et de ne plus utiliser leurs portables que pour envoyer des messages. Nous attendrons le lycée pour donner un téléphone à Amma (autre fille de l'auteure). Nous ne voulons pas lui donner un travail alors quelle est encore si jeune. Nous voulons lui offrir le cadeau de l'ennui pour qu'elle puisse découvrir qui elle est, avant qu'elle n'apprenne ce que le monde veut qu'elle devienne. Nous avons décidé que notre travail de parents n'était pas de la contenter. Notre travail consiste à faire en sorte qu'elle reste humaine.

Ce n'est pas une question de téléphone. C'est une question de savoir.

Élever des enfants avec courage, c'est écouter ce Savoir - le nôtre et celui de nos enfants. C'est faire ce qui est beau et sincère pour notre enfant, quand bien même cela semble aller à l'encontre de la société. C'est ne pas faire semblant de ne pas savoir quand nous savons ce dont nos enfants ont besoin.



Bonne lecture.

23 vues0 commentaire